Les Principes et pratiques de la médecine ostéopathique pour le traitement de la douleur

Rédigé par José - - Aucun commentaire

Les médecins ostéopathes sont particulièrement bien placés pour soigner les patients souffrant de douleur chronique ; à travers une approche holistique des soins aux patients. Grace à l'intégration de la structure et de la fonction, des aspects émotionnels et sociaux de la santé et de la guérison, et une approche biopsychosociale plus globale de l'évaluation et de la prise en charge de la douleur.

ostéopathe à domicile

Les Principes et pratiques ostéopathiques

La médecine ostéopathique est l'une des professions de la santé dont la croissance est l'une des plus rapides au monde. Malgré cela, la sensibilisation du public, les perceptions et la compréhension de cette profession au sein de la communauté médicale restent plutôt faibles. Si les professionnels de la santé prétendent connaître la médecine ostéopathique, ils se trompent souvent dans leur compréhension. Ils considèrent généralement l’ostéopathe à domicile comme un professionnel de second rang.
Pourtant, l’ostéopathe à domicile offre un système complet de soins qui utilise toutes les modalités de diagnostic et de traitement disponibles. Contrairement à l'opinion commune, ce n'est pas seulement le traitement ostéopathique manipulateur qui rend la médecine ostéopathique différente ; c'est la philosophie ostéopathique sur laquelle repose l'ensemble du système de cette médecine.

Les quatre principes de la médecine ostéopathique :

  • Le corps est une unité ; la personne est une unité de corps, de mental et d’esprit.
  • Le corps est capable d'autorégulation, d'auto-guérison et de maintien de la santé.
  • La structure et la fonction sont interdépendantes.
  • Le traitement rationnel est fondé sur la compréhension des principes de base de l'unité du corps, de l'autorégulation et de l'interrelation entre la structure et la fonction.
  • Le plus important parmi ces principes est probablement le premier que la personne est composée du corps, de mental et de l'esprit. Ainsi, pour traiter la personne dans son ensemble, il faut traiter les trois aspects. Ces principes sont au cœur de la médecine ostéopathique et c'est ce qui distingue la vision ostéopathique d'un patient. Le traitement conventionnel de la douleur consiste à traiter les aspects physiologiques de la douleur : compression mécanique, neuropathie et inflammation et néglige les aspects psychosociaux de la douleur. Alors que l'ostéopathe à domicile intègre la philosophie ostéopathique aux principes d'évaluation de la dysfonction somatique et de traitement.
    On peut soutenir que les principes ostéopathiques et les principes de la prise en charge de la douleur ont en fait précédé l'approche biopsychosociale, désormais largement acceptée. Ce modèle biopsychosocial considère les troubles physiques comme étant le résultat d'une interaction dynamique entre les facteurs physiologiques, psychologiques et sociaux qui perpétue et peut aggraver la présentation clinique. Un large éventail de facteurs psychologiques et socioéconomiques peut interagir avec la pathologie physique pour moduler le rapport d'un patient sur les symptômes et l'invalidité subséquente.
    Connaître la personne dans son ensemble est important dans ce modèle ainsi que dans l'approche ostéopathique. On a récemment noté qu'en général, ce modèle biopsychosocial est assez conforme aux principes ostéopathiques et qu'il fournit de nombreuses preuves empiriques à l'appui de l'approche ostéopathique.

Écrire un commentaire

Quelle est la quatrième lettre du mot fsybi ? :